Vous êtes ici : ACCUEIL >  FABRICATION >  DE LA RECEPTION AU DELAINAGE >>> Page suivante : du pelanage au picklage

Réception des peaux brutes
Attachées auprès des abattoirs ou de grossistes, salées ou quelquefois sèches, comme les peaux de chevreau, elles sont entreposées en local frais.

Rognage
La 1ère opération réalisée sur la peau est la découpe au couteau des tétines, tête, queue, pattes trop longues qui peuvent être présentes.

Reverdissage
Ce mot signifie : redonner de la verdeur à la peau, c'est à dire de la jeunesse : en effet, la peau est mise en coudreuse (cuve remplie d'eau et agitée par une hélice) pour être réhumidifiée à coeur et lavée de ses souillures.

Enchaucenage
Dans le but de séparer la peau de la laine, un enchaux (mélange de sulfure de sodium et de chaux, mélange liquide et épais) est passé sur le côté chair de la peau (côté inverse à l'épiderme, donc côté derme).
Au bout de plusieurs heures, la racine du poil est attaquée par le sulfure et la laine peut être retirée.

Délainage
Il suffit alors de passer la peau sur la délaineuse (machine à cylindre à lames non coupantes) pour ôter mécaniquement la majeure partie de la laine qui doit céder sans effort.
Cette laine est récupérée, séchée et vendue en tant que sous-produit.


Mégisserie Colombier, située à Saint-Junien,
est une tannerie proposant du cuir, du velour en peau d'agneau, de mouton ou de chevreau pour des gants, chaussures ou autres articles de maroquinerie.